fievre_sang

Auteur : Sire Cédric
Année : 2010


Quatrième de couverture :
Une jeune fille se réveille entièrement nue et entravée sur un matelas couvert de sang. Elle sait qu'elle va mourir, toute tentative de fuite semble inutile. La douleur n'est rien en comparaison de la peur panique qui s'est emparée d'elle…
Le commandant Vauvert mène l'enquête en compagnie d'une profileuse albinos, Eva Svärta. Personnage excentrique et hors-norme, Eva a un véritable sixème sens qui fait d'elle une redoutable traqueuse de l'ombre. Ensemble, ils vont tenter de remonter la piste d'un tueur en série qu'ils croyaient mort et qui a pour habitude de vider entièrement ses victimes de leur sang. S'agit-il d'une réincarnation, d'un spectre, d'un homme, d'une femme, d'une créature d'un autre monde ?

Mon avis :
Encore un livre que j'ai acheté lors du Salon du Livre 2010 de Paris. Je ne l'avais pas lu plus tôt car j'avais à lire l'enfant des cimetières avant (autant lire les livres dans l'ordre!). Ce livre est un peu plus réel que l'enfant des cimetières. On retrouve le côté démoniaque bien sûr, mais il est beaucoup moins présent. Cette histoire se déroule donc dans le réel, avec des assassinats plausibles dans le réel (même s'ils sont particulièrement affreux). On retrouve notre inspecteur préféré Alexandre Vauvert, accompagné de Eva Svärta, que j'ai apprécié dès son apparition.

Sire Cédric connait la formule pour tenir ses lecteurs en haleine. Autant d'un point de vue suspens (qui est plus que présent) que d'un point de vue action et affectif. En effet, ses personnages sont très attachants (j'ai particulièrement aimé Eva, la policière albinos), actifs et intelligents. Loin des stéréotypes, ses personnages sont très humains.

Chose que l'on retrouve chez Sire Cédric mais pas forcément ailleurs: (attention spoilers!) Lorsque Eva est prisonnière du démon, se bat contre lui, et pense l'avoir tué, il n'en est rien et l'histoire continue après sa délivrance. En général, lorsque les personnages principaux se battent contre les "méchants" et réussissent à s'en sortir, c'est la fin de l'histoire. Ici non. Eva est un personnage certes principal, mais aussi une victime comme les autres, personnages moins importants de l'histoire. C'est vraiment intéressant et plaisant. (fin spoilers).

Le point négatif de ce roman (le seul et unique), à mon humble avis, c'est que Vauvert ne semble pas se rappeler de son expérience dans l'Enfant des Cimetières. Je pense qu'il aurait été bien qu'il ait une petite pensée sur les évènements "paranormaux" dont il a été témoin.
En résumé, un excellent roman. Moins effrayant que l'Enfant des Cimetières, mais pas moins intéressant. J'ai tout de même une préférence pour l'Enfant des Cimetières.

Pour les fans du genre: je vous le recommande !

Du même auteur sur ce blog :
55579046_p