La caverne d'Ankya

21 juin 2017

L'île au rébus - Peter May

9782812610417

5etoiles
Auteur :
 Peter May
Année : 2009 (2017 pour l'édition française)
Langue : Français
Éditeur : Rouergue


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Voilà vingt ans qu’Adam Killian est mort sur Groix, cette île où jamais aucun crime n’avait eu lieu de mémoire d’homme mais où ce retraité anglais, passionné d’entomologie, a été brutalement assassiné. Et depuis vingt ans sa belle-fille tient scrupuleusement le serment qu’elle lui a fait de ne rien déplacer dans son bureau, là où le défunt a laissé des indices qui permettraient à son fils de confondre son meurtrier, sans imaginer que celui-ci trouverait la mort quelques jours après lui ni que personne ne parviendrait à identifier le coupable. Tenu par sa promesse d’élucider cette quatrième affaire non résolue du best-seller Assassins sans visages, Enzo Macleod, le spécialiste des scènes de crime, débarque sur la petite île bretonne où nul ne souhaite voir ressurgir ce fait-divers infamant. Dans le bureau d’Adam Killian l’attendent un étrange rébus et les plus insondables secrets de la vie d’un homme.
Avec cette nouvelle énigme de sa série française, Peter May nous invite à un huis clos oppressant sur l’une des îles les plus fascinantes du littoral breton.

 

Avis :

Chose que je fais de plus en plus rarement : acheter un livre au hasard, sans qu'il m'ait été conseillé de quelque manière que ce soit. C'est le cas de ce livre, alors que je venais de récupérer le dernier Mercy Thompson de Patricia Briggs. La couverture a attiré mon regard, puis le titre (ah ce titre !! il promet de l'énigme, du mystère, un huis clos !). La quatrième de converture a complété le trio gagnant.

Je ne connaissais ni Peter May, ni l'île de Groix. A présent je souhaite lire d'autres livres de Peter May et aller faire un tour sur l'île de Groix. Peut-on dire que c'est un pari réussi ?

J'ai de suite pris en sympathie le détective Enzo Macleod (d'ailleurs, à chaque fois que je lisais son nom, j'enchaînais avec "Macleod, du clan Macleod", accompagné du générique d'Highlander dans la tête...) et ai adoré son périple lors de cette enquête. 

J'ai assez vite compris le "thème" du meurtre mais sans en deviner les détails. Du coup j'ai eu des surprises jusqu'à la fin de l'histoire malgré le fait d'avoir découvert un peu en avance la raison du meurtre.

Cette histoire, sans chambouler le genre, se lit très facilement et avec plaisir. 

Je vais certainement lire les autres livres de la série avec Enzo Macleod (du clan Macleod).

Posté par Ankya à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


Louis II de Bavière - Jean des Cars

images

3etoiles
Auteur :
 Jean des Cars
Année :
 1975
Langue :
 Français
Éditeur :
 Perrin


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Il a édifié des châteaux fantastiques exaltant l'éthique de la chevalerie médiévale et le génie de la France du Grand Siècle. Il a sauvé de la faillite Richard Wagner, imposant son oeuvre mais contraint d'exiler le musicien au comportement intéressé. Il a été le premier mécène du festival de Bayreuth. Son homosexualité le révulsait et défrayait la chronique. Il fut cependant l'étrange confident de sa belle cousine, la célèbre Sissi, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie. Il s'est battu pour défendre l'identité de son royaume, dans l'Empire allemand. Accablé par l'effondrement français en 1870, il se réfugia dans ses montagnes, construisant de fascinants palais et s'isolant dans un monde que personne ne pourrait atteindre ni détruire.
Il est mort sur le rivage d'un lac, dans des circonstances énigmatiques. Accident ? Suicide ? Assassinat ? Louis II n'est pas seulement le plus célèbre des rois de Bavière, il est aussi le plus mystérieux. Grâce à une enquête minutieuse dans les archives et les dossiers de son règne, Jean des Cars réussit à expliquer la vie et la mort de ce monarque visionnaire, longtemps victime d'une réputation injustifiée parce qu'il percevait parfaitement les pulsions de son siècle.


 

Avis :

De Louis II de Bavière je ne connaissais que ce qui a été présenté dans l'émission Secrets d'Histoire (présentée et animée par Stéphane Bern). C'était une bonne entrée en matière. Lorsque ptitelilie m'a proposé cette biographie face à celle de François-Joseph, je n'ai pas hésité : allons en découvrir un peu plus sur ce personnage énigmatique !

J'ai globalement bien aimé cette biographie. La relation avec Wagner (mais quel opportuniste !), le peu de femmes (en fait deux) ayant l'estime du roi, son dégoût de la politique mais son habileté à manoeuvrer, son respect pour son peuple qui le lui rend bien... tant de choses que j'ai aimé découvrir et approfondir.

J'aurai tout de même pensé que l'on parlerait plus de son homosexualité. Elle n'est pas passée sous silence, mais je me suis tout de même demandé parfois si en fait il n'était tout simplement pas "asexuel" (on peut dire ça ?), ne vivant que pour et par l'art.

Aussi, je déplore le peu d'informations qu'il y a sur son enfance. Comment était-il ? Quel type de petit garçon était-il ? Il semblerait que les informations relatives à cette époque aient disparues lors d'un incendie. Dommage... 

En tout cas ce fut une belle découverte (le personnage et la plume de l'auteur, Jean des Cars). Une biographie pas du tout ronflante à lire :)

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Biographie de proches de Sissi".

Posté par Ankya à 17:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

09 mai 2017

Puzzle - Franck Thilliez

puzzle

5etoiles
Auteur :
 Franck Thilliez
Année :
 2013
Langue :
 Français
Éditeur :
 Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Ilan et Chloé sont spécialistes des chasses au trésor. Longtemps, ils ont rêvé de participer au jeu ultime, celui dont on ne connaît que le nom : Paranoïa.
Le jour venu, ils reçoivent la règle numéro 1 : Quoi qu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu.
Suivie, un peu plus tard, de la règle numéro 2 : L’un d’entre vous va mourir.
Et quand les joueurs trouvent un premier cadavre, jeu et réalité commencent à se confondre.
Paranoïa peut alors réellement commencer…

 

Avis :

Mon premier Franck Thilliez, offert par ptitelilie pour Noël. Je connaissais de nom, ai trois connaissances complètement fans, mais n'avais jamais lu.

Je ne m'attendais pas à me retrouver dans un huis-clos de cette ampleur. Je suis rentrée dans l'histoire dès le début et n'ai rien lâché jusqu'à la fin. Même si j'avais une idée du dénouement tout au long de ma lecture, ce n'était au final qu'une vague idée, car j'étais loin de m'imaginer une telle histoire. 

Moi qui suis fan d'énigmes et de huis clos, j'ai été servie ! En revanche, impossible de le lire avant de m'endormir car ça me faisait trop peur (lol). Pour public averti donc, mais la lecture en plein jour ne pose pas de problème :) .

Je pense lire d'autres livres de cet auteur, mais en attendant j'ai une PAL à faire descendre...

Posté par Ankya à 17:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 avril 2017

Le messager - Markus Zusak

messager5etoiles
Auteur :
Markus Zusak
Année :
2002 (2014 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur :
Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

À 19 ans, Ed n'a déjà plus de raisons de croire en l'avenir : il est désespérement amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d'alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d'un braquage ne va pas lui faire perdre son flegme. Et les circonstances aidant – ainsi que la nullité épique du malfrat –, le voilà propulsé héros du jour, sans lendemain.
C'est alors qu'un premier message arrive : une carte à jouer glissée dans son courrier, où sont inscrites trois adresses. D'où vient cette carte ? Où va-t-elle le conduire ? Lui voici donnée l'opportunité de changer le cours de la vie des autres. Et peut-être de la sienne...

 

Avis :

Je souhaite lire ce livre depuis que j'ai découvert l'auteur avec La voleuse de livres, en 2009. Cela fait donc 8 ans. Cependant il a attendu dans ma PAL quelques années avant que je l'en sorte, je ne saurais dire pourquoi.

En tout cas, ce livre a été un coup de coeur. Voilà un moment qu'un livre ne m'avait pas autant "appelée" à la lecture. Il me tardait de le continuer. Et ça fait du bien ! Je suis rentrée dans l'histoire dès les premières pages où on cerne tout à fait le caractère des personnages. Et je n'ai pas été déçue !

Traité avec beaucoup d'humour, l'histoire raconte qu'il est possible d'aider les autres à l'aide d'actions parfois anodines, trois fois rien, qui ne nous coûtent pas grand chose. Un rappel efficace du principe du karma : fais de bonnes choses et de bonnes choses t'arriveront.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Je récidive avec cet auteur".

Posté par Ankya à 11:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

24 mars 2017

Rose - Tatiana de Rosnay

rose4etoiles

Auteur : Tatiana de Rosnay
Année :
2010 (2011 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur : Le Livre de Poche

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

 

Avis :

Voilà longtemps que j'ai lu Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay, un livre que j'ai beaucoup aimé et dont je garde un très bon souvenir. Dans le cadre d'un challenge j'ai eu l'occasion de relire cet auteur, ce qui m'a mise en joie.

Rose est un livre sur un sujet dont on ne se rend pas bien compte lorsque l'on habite à/va souvent à Paris de nos jours, car les boulevards haussmanniens sont légion et leurs appartements prisés. Mais... Paris existait avant le baron Haussmann, des gens y vivaient tranquillement. Des gens dont le destin a basculé à cause de la modernisation [nécessaire] de la capitale. Le sujet de ce livre m'a plu même si l'expropriation est quelque chose que je trouve inhumain. Le fait qu'il soit épistolaire m'a également séduite.

Mais on s'arrête là car ce livre a été pour moi une énorme déception.

J'ai trouvé cette histoire molle, longue et tournant souvent en boucle. Même ce qui est annoncé comme étant "le grand secret" n'a pas eu de suspens entretenu.J'ai tout de même apprécié certains personnages comme Alexandrine dont j'ai aimé les passages dans son magasin de fleurs.

En tout cas, la magie n'a pas opéré sur moi. J'ai tout de même terminé ce livre car lu dans le cadre d'un challenge.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Un livre dont l'action se passe à Paris".

Posté par Ankya à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 février 2017

Rêves de garçons - Laura Kasischke

reves4etoiles
Auteur :
Laura Kasischke
Année :
2006 (2007 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur : Le Livre de Poche

 

 

 

Quatrième de couverture :

A la fin des années 1970, trois pom-pom girls quittent leur camp de vacances à bord d’une Mustang décapotable dans l’espoir de se baigner dans le mystérieux Lac des Amants.
Dans leur insouciance, elles sourient à deux garçons croisés en chemin. Mauvais choix au mauvais moment. Soudain, cette journée idyllique tourne au cauchemar.
Rêves de garçons est une plongée au coeur d’un univers adolescent dépeint avec une justesse sans égale. Une fois de plus, Laura Kasischke s’attache à détourner avec beaucoup de férocité certains clichés de l’Amérique contemporaine et nous laisse, jusqu’à la révélation finale, dans l’imminence de la catastrophe.

 

Avis :

Une nouvelle fois je replonge dans l'univers de Laura Kasischke.

J'ai retrouvé son style, son écriture fluide, ses flashbacks bien placés et son atmosphère étrange. En parlant d'atmosphère, comme pour Esprit d'hiver, j'ai trouvé que l'ambiance se charge petit à petit, de manière imperceptible, mais que quand le lecteur s'en rend compte il est déjà trop trard.

Une histoire assez courte mais qui fait son petit effet. Cela faisait un mois que je n'avais pas lu et j'ai dévoré ce livre en une journée (c'est la seconde fois que ça m'arrive).

En lisant la quatrième de couverture je croyais mordicus avoir deviné la nature de la "catastrophe"... mais j'ai été très surprise (agréablement surprise d'avoir été surprise) de lire une toute autre histoire.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Laura Kasischke".

Posté par Ankya à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Entre mes mains le bonheur se faufile - Agnès Martin-Lugand

faufile5etoiles
Auteur :
Agnès Martin-Lugand
Année :
2014
Langue :
Français
Éditeur :
Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

 

Avis :

Note : cet avis va être très court car cela fait un moment que j'ai lu ce livre et j'ai perdu les notes que j'avais prises... :(

Je continue ma découverte d'Agnès Martin-Lugand avec ce livre, qui fait le 3ième d'elle que je lis ("que j'enchaîne" est la tournure la plus adéquate).

On découvre un pan de l'univers de la mode haute couture, un pan pas très joli mais assez réaliste, qui peut faire peur mais aussi rêver.

Entre ce livre et Les Gens Heureux..., j'ai l'impression que l'auteur a un souci avec l'image parentale.

Autrement, j'ai adoré cette lecture. Il n'y a pas vraiment de surprise mais je me suis laissée prendre et attendrir par les personnages fort sympathiques au demeurant.

Posté par Ankya à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]