La caverne d'Ankya

22 avril 2017

Le messager - Markus Zusak

messager5etoiles
Auteur :
Markus Zusak
Année :
2002 (2014 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur :
Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

À 19 ans, Ed n'a déjà plus de raisons de croire en l'avenir : il est désespérement amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d'alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d'un braquage ne va pas lui faire perdre son flegme. Et les circonstances aidant – ainsi que la nullité épique du malfrat –, le voilà propulsé héros du jour, sans lendemain.
C'est alors qu'un premier message arrive : une carte à jouer glissée dans son courrier, où sont inscrites trois adresses. D'où vient cette carte ? Où va-t-elle le conduire ? Lui voici donnée l'opportunité de changer le cours de la vie des autres. Et peut-être de la sienne...

 

Avis :

Je souhaite lire ce livre depuis que j'ai découvert l'auteur avec La voleuse de livres, en 2009. Cela fait donc 8 ans. Cependant il a attendu dans ma PAL quelques années avant que je l'en sorte, je ne saurais dire pourquoi.

En tout cas, ce livre a été un coup de coeur. Voilà un moment qu'un livre ne m'avait pas autant "appelée" à la lecture. Il me tardait de le continuer. Et ça fait du bien ! Je suis rentrée dans l'histoire dès les premières pages où on cerne tout à fait le caractère des personnages. Et je n'ai pas été déçue !

Traité avec beaucoup d'humour, l'histoire raconte qu'il est possible d'aider les autres à l'aide d'actions parfois anodines, trois fois rien, qui ne nous coûtent pas grand chose. Un rappel efficace du principe du karma : fais de bonnes choses et de bonnes choses t'arriveront.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Je récidive avec cet auteur".

Posté par Ankya à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 mars 2017

Rose - Tatiana de Rosnay

rose4etoiles

Auteur : Tatiana de Rosnay
Année :
2010 (2011 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur : Le Livre de Poche

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d'Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d'expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu'au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet : sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie. Liée par une promesse faite à son mari, elle ne peut se résoudre à partir. Contre le baron, contre l'empereur, Rose va se battre pour sauver la demeure familiale qui renferme un secret jalousement gardé…

 

Avis :

Voilà longtemps que j'ai lu Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay, un livre que j'ai beaucoup aimé et dont je garde un très bon souvenir. Dans le cadre d'un challenge j'ai eu l'occasion de relire cet auteur, ce qui m'a mise en joie.

Rose est un livre sur un sujet dont on ne se rend pas bien compte lorsque l'on habite à/va souvent à Paris de nos jours, car les boulevards haussmanniens sont légion et leurs appartements prisés. Mais... Paris existait avant le baron Haussmann, des gens y vivaient tranquillement. Des gens dont le destin a basculé à cause de la modernisation [nécessaire] de la capitale. Le sujet de ce livre m'a plu même si l'expropriation est quelque chose que je trouve inhumain. Le fait qu'il soit épistolaire m'a également séduite.

Mais on s'arrête là car ce livre a été pour moi une énorme déception.

J'ai trouvé cette histoire molle, longue et tournant souvent en boucle. Même ce qui est annoncé comme étant "le grand secret" n'a pas eu de suspens entretenu.J'ai tout de même apprécié certains personnages comme Alexandrine dont j'ai aimé les passages dans son magasin de fleurs.

En tout cas, la magie n'a pas opéré sur moi. J'ai tout de même terminé ce livre car lu dans le cadre d'un challenge.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Un livre dont l'action se passe à Paris".

Posté par Ankya à 14:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 février 2017

Rêves de garçons - Laura Kasischke

reves4etoiles
Auteur :
Laura Kasischke
Année :
2006 (2007 pour la traduction française)
Langue :
Français
Éditeur : Le Livre de Poche

 

 

 

Quatrième de couverture :

A la fin des années 1970, trois pom-pom girls quittent leur camp de vacances à bord d’une Mustang décapotable dans l’espoir de se baigner dans le mystérieux Lac des Amants.
Dans leur insouciance, elles sourient à deux garçons croisés en chemin. Mauvais choix au mauvais moment. Soudain, cette journée idyllique tourne au cauchemar.
Rêves de garçons est une plongée au coeur d’un univers adolescent dépeint avec une justesse sans égale. Une fois de plus, Laura Kasischke s’attache à détourner avec beaucoup de férocité certains clichés de l’Amérique contemporaine et nous laisse, jusqu’à la révélation finale, dans l’imminence de la catastrophe.

 

Avis :

Une nouvelle fois je replonge dans l'univers de Laura Kasischke.

J'ai retrouvé son style, son écriture fluide, ses flashbacks bien placés et son atmosphère étrange. En parlant d'atmosphère, comme pour Esprit d'hiver, j'ai trouvé que l'ambiance se charge petit à petit, de manière imperceptible, mais que quand le lecteur s'en rend compte il est déjà trop trard.

Une histoire assez courte mais qui fait son petit effet. Cela faisait un mois que je n'avais pas lu et j'ai dévoré ce livre en une journée (c'est la seconde fois que ça m'arrive).

En lisant la quatrième de couverture je croyais mordicus avoir deviné la nature de la "catastrophe"... mais j'ai été très surprise (agréablement surprise d'avoir été surprise) de lire une toute autre histoire.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Laura Kasischke".

Posté par Ankya à 12:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Entre mes mains le bonheur se faufile - Agnès Martin-Lugand

faufile5etoiles
Auteur :
Agnès Martin-Lugand
Année :
2014
Langue :
Français
Éditeur :
Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse.
Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain.

 

Avis :

Note : cet avis va être très court car cela fait un moment que j'ai lu ce livre et j'ai perdu les notes que j'avais prises... :(

Je continue ma découverte d'Agnès Martin-Lugand avec ce livre, qui fait le 3ième d'elle que je lis ("que j'enchaîne" est la tournure la plus adéquate).

On découvre un pan de l'univers de la mode haute couture, un pan pas très joli mais assez réaliste, qui peut faire peur mais aussi rêver.

Entre ce livre et Les Gens Heureux..., j'ai l'impression que l'auteur a un souci avec l'image parentale.

Autrement, j'ai adoré cette lecture. Il n'y a pas vraiment de surprise mais je me suis laissée prendre et attendrir par les personnages fort sympathiques au demeurant.

Posté par Ankya à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2017

La vie est facile, ne t'inquiète pas - Agnès Martin-Lugand

la vie est facile5etoiles
Auteur :
Agnès Martin-Lugand
Année :
2015
Langue :
Français
Éditeur :
Pocket


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Rentrée d’Irlande, Diane est bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné, et, surtout, il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car elle ne peut se remettre de la perte de sa fille.
Bientôt, un événement inattendu va venir bouleverser les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé.
Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

 

Avis :

De suite après avoir lu Les gens heureux lisent et boivent du café, je me suis plongée dans la suite : La vie est facile, ne t'inquiète pas. Malgré une fin logique des Gens..., je voulais absolument savoir ce qu'il était arrivé à Diane, Edward et Félix. Il est très rare que j'enchaîne des livres du même auteur sans intercaler un autre livre, mais là ça se lit bien, c'est court, et l'histoire est très prenante. Bon... je ne vais pas cacher que tout comme pour le premier, en lisant la quatrième de couverture j'ai su ce qu'il allait se passer. Aucune surprise quant à l'histoire. Quand bien même, ce livre fait du bien et à cause de la fin des Gens..., on n'était pas à l'abri d'un revirement de situation.

Je note ce livre 5 étoiles, mais sa lecture doit absolument être précédée du premier car il ne se suffit pas à lui-même. Le lecteur a besoin de connaître le premier pour apprécier celui-ci.

Posté par Ankya à 13:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 janvier 2017

Les gens heureux lisent et boivent du café - Agnès Martin-Lugand

les gens4etoiles
Auteur :
Agnès Martin-Lugand
Année :
2013
Langue :
Français
Éditeur : Poket

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

« Ils étaient partis en chahutant. J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. »

Diane a brusquement perdu son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son coeur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint à reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule.
Mais, à fuir avec acharnement la vie, elle finit par vous rattraper…

 

Avis :

Une nouvelle découverte pour moi grâce au challenge entre cousines avec ptitelilie :) Ce livre, je l'ai vu passer à la télé, sur les blogs, dans les magasines. C'est donc le meilleur moyen pour moi de ne pas le choisir en librairie (oui je sais, ma super logique...). Cependant, lorsqu'on m'a proposé de le lire en lecture commune je n'ai pas hésité. Il est court et a de bonnes critiques.

Qu'est-ce que j'ai pleuré durant cette lecture... je n'ai pas pu empêcher les larmes de couler. Je trouve les personnages vrais. Leurs sentiments sont exprimés par leurs gestes avec peu de mots. Pas de grand discours non plus. Cela aide à s'identifier, que les personnages soient masculins ou féminins, jeunes ou plus âgés.

Malgré l'histoire téléphonée (en lisant la quatrième de couverture j'ai deviné 80% de l'intrigue) cette lecture a été plus que plaisante. J'ai bien envie d'aller découvrir l'Irlande à présent... quant au fait de choisir sa destination au pif sur une carte, pourquoi pas ? Au moins on tombe sur des endroits qui ne sont pas touristiques et où des gens vrais vivent.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Feel good".

Posté par Ankya à 19:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2016

L'île des oubliés - Victoria Hislop

ile des oubliés5etoiles
Auteur :
Victoria Hislop
Année :
2005 (2012 pour la première édition française)
Langue :
Français
Éditeur :
Le livre de poche


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? Pourquoi, Sophia, la mère d'Alexis, a-t-elle si violemment rompu avec son passé ? La jeune femme est bien décidée à lever le voile sur la déchirante destinée de ses aïeules et sur leurs sombres secrets... Bouleversant plaidoyer contre l'exclusion, L'Île des oubliés, traduit dans vingt-cinq pays et vendu à plus de deux millions d'exemplaires, a conquis le monde entier.

 

Avis :

Suite à ma lecture du livre Une dernière danse, découvert grâce au challenge que je fais avec ma cousine, je m'étais procuré celui-ci dans l'espoir de me retrouver plongée à nouveau dans l'histoire d'un pays, d'une famille. Mon espoir était fondé car non seulement j'ai découvert cette partie de la Crète que je ne connaissais pas (en vrai, je ne connais rien de la Crète, donc ça n'a pas été difficile) mais ce livre a été un véritable coup de coeur !

Alors que j'en parlais autour de moi durant ma lecture, je me suis rendue compte que plusieurs personnes de mon entourage avaient déjà visité, ou du moins connaissaient de nom la lèprerie de Spinalonga.

Nous entrons dans la vie d'une famille sur plusieurs générations tout en suivant ce qu'il se passe sur l'île. Nous découvrons les installations, les améliorations, les relations qui se tissent entre les personnages. Tout cela sur un fond de vérité historique.

J'ai été happée dans l'histoire grâce à l'histoire en elle-même mais aussi grâce au style de l'auteur dont les phrases sont fluides.

 

Ce livre entre dans le challenge Pavé sur Babélio.

Posté par Ankya à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,