{English version below}

george_sand_pauline_L_1


4etoiles
Auteur / Author : George Sand
Année / Year : 1840
Langue / Language : Français
Éditeur : Folio 2€

136 pages
 

Quatrième de couverture :
« Pauline était vêtue de brun avec une petite collerette d'un blanc scrupuleux et d'une égalité de plis vraiment monastique. Ses beaux cheveux châtains étaient lissés sur ses tempes avec un soin affecté ; elle se livrait à un ouvrage classique, ennuyeux, odieux à toute organisation pensante : elle faisait de très petits points réguliers avec une aiguille imperceptible sur un morceau de batiste dont elle comptait la trame fil à fil. La vie de la grande moitié des femmes se consume, en France, à cette solennelle occupation. »

Avis:
Quand George a proposé un challenge sur George Sand, je me suis inscrite pour la découvrir. Ne connaissant aucune de ses œuvres, je me suis procuré Pauline car livre court et aussi parce que je me suis régalée avec le livre Pauline d' ♥ Alexandre Dumas père ♥, qui n'a rien à voir hein... même s'ils ont été publiés à 2 ans d'intervalle. Le même titre ne pouvait augurer que du bon.

Laurence, notre héroïne, part pour une représentation de théâtre (elle est comédienne) à Lyon, mais suite à une erreur d'aiguillage, elle se retrouve à Saint-Front, ville où elle a passé 4 ans de son adolescence, et surtout ville qu'elle souhaitait par dessus tout éviter (comme quoi le mauvais karma...). Elle retrouve son amie d'enfance Pauline qu'elle avait perdue de vue, ainsi que tous les gens du village dont sa condition de riche dame comédienne dérangeait. Puis un jour, Laurence prend Pauline sous son aile et l'amène à Paris... et c'est le drame !

Ce court roman, très bien écrit et fort en action et rebondissements, est divisé en plusieurs parties. Tout d'abord il y a une fine analyse des différences de conditions entre les riches des villes et les pauvres des villages. Nombre différences sont constatées à travers la tenue vestimentaire certes, mais aussi la posture, le dynamisme. Alors que Pauline envie le train de vie infernal de Laurence, cette dernière rêve de retrouver un peu la quiétude qu'a Pauline.
Ensuite nous devons faire face au complot, à la trahison, la méfiance et la jalousie.

J'ai trouvé les différents personnages très bons, sans cliché. Moi qui avait, sans aucune raison, un à priori très négatif vis-à-vis de George Sand, j'ai été soufflée par ce roman et souhaite en découvrir plus.

52225229_p68135280(challenge nécrophile hors catégorie)

{Version française ci-dessus}

content

Synopsis:

 

Pauline's two female protagonists represent diametrically opposed 19th-century female roles. Pauline is trapped by the bourgeois strictures of the time, while her friend, Laurence, an actress and intellectual, is independent both financially and emotionally.

 

My review:

When George proposed a George Sand Challenge, I enrolled at it to discover. I didn't know any of her work. I bought Pauline because it is a short story and because I loved Pauline by ♥ Alexandre Dumas the father ♥, which has nothing to deal with... except that they were published with 2 years of delay. The same title made me think that this book will be good.

Laurence is going to Lyon to give a theater representation (she is a comedian). But after a mistake during the trip, she goes to Saint-Front, a town where she lived during 4 years in her childhood. She didn't want to go here. She meet her old friend Pauline that she didn't see for long. One day, Laurence tells Pauline to come with her to Paris... and the drama begins !

 

This short novel (which is very well written and has a lot of actions and development), is divided in two parts. First of all, a very good analysis of the differences between rich and poor people. A lot of them are shown through the dressing, the behaviour and the dynamism. Pauline would like to be like Laurence with a lot of things to do, and Laurence would like to be like Pauline: have time, be quiet, enjoy life.
Then, in a second part, we have to face conspiracy, mistrust and jealousy.

 

I found all the characters very good, no cliché.
With no reason I didn't like George Sand. But now that I discover her books, I like her a lot. I'll discover more !