la fontaine

4etoiles 

Auteur : Erik Orsenna
Année : 2017
Langue :
 Français 
Éditeur : Stock

 

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

« Depuis l’enfance, il est notre ami. Et les animaux de ses  Fables, notre famille. Agneau, corbeau, loup, mouche,  grenouille, écrevisse ne nous ont plus jamais quittés.
Malicieuse et sage compagnie !
Mais que savons-nous de La Fontaine, sans doute le plus  grand poète de notre langue française ?
Voici une promenade au pays vrai d’un certain tout petit  Jean, né le 8 juillet 1621, dans la bonne ville de Château-Thierry, juste à l’entrée de la Champagne. Bientôt voici Paris,  joyeux Quartier latin et bons camarades : Boileau, Molière,  Racine.
Voici un protecteur, un trop brillant surintendant des  Finances, bientôt emprisonné. On ne fait pas sans risque  de l’ombre au Roi Soleil.
Voici un très cohérent mari : vite cocu et tranquille de l’être,  pourvu qu’on le laisse courir à sa guise.
Voici la pauvreté, malgré l’immense succès des Fables.
Et, peut-être pour le meilleur, voici des Contes. L’Éducation  nationale, qui n’aime pas rougir, interdisait de nous les  apprendre. On y rencontre trop de dames « gentilles de  corsage ».
Vous allez voir comme La Fontaine ressemble à la vie :  mi-fable, mi-conte.
Gravement coquine. »

 

Avis :

La cigale ayant chanté tout l'été, se trouva fort dépourvue quand la bise fut venue... Qui ne connait pas ces deux vers ? On a tous, en souvenir proche ou lointain, au moins deux fables de La Fontaine en tête (n'oublions pas Le Corbeau et le Renard :)). Mais qui était ce monsieur ? Quelle a été sa vie ?

Erik Orsenna la parcoure entièrement dans ce livre, cette biographie truffée de pointes d'humour fidèles à son style. On en apprend peu sur son enfance (par manque de sources ?) mais sa vie d'adulte est bien documentée. D'ailleurs, que de surprises de voir un personnage si dévoué à une "cause perdue" (je reste vague pour vous laisser découvrir) envers et contre tous, et surtout contre le Roi lui-même !

J'ai été très surprise par certains points qui faisaient que je me fourvoyais complètement sur La Fontaine. Comme quoi, lire une biographie est très intéressant, ça remet les choses à leurs places et on en apprend toujours un peu plus sur l'Histoire du moment.

Une autre biographie écrite par Erik Orsenna, celle de Pasteur, que j'ai adorée : La vie, la mort, la vie.

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Orsenna, cuvée 2017".