arton8522


Auteur : Arthur Slade
Année : 2009 (2010 pour la traduction française)
Titre original : The Hunchback Assignments


Quatrième de couverture:

Ère victorienne, la campagne anglaise : le mystérieux M.Socrate se rend dans une galerie de monstres. C'est ainsi qu'il fait la connaissance de Modo, nouveau-né difforme aux pouvoirs de transformation étonnants. Durant quatorze ans, Modo recevra les étranges enseignements de M Socrate où les cours de géographie et de latin côtoient les leçons d'arts martiaux. Élevé dans un manoir dépourvu de tout miroir à quelques kilomètres de Londres, Modo est brutalement jeté dans les rues de la capitale pour accomplir sa première mission. Aidé de la belle Miss Octavia, il devra mettre tous ses talents à l'oeuvre pour arrêter la terrible machination de la Confrérie de l'Horloge. 


Mon avis :

Ce roman est un de ceux qui nous plongent dans l'ambiance du livre dès les premières phrases. Cela débute, dès le prologue, par des expériences mécanico-chimiques dans une cave. Un inconnu s'approche. Le savant se fait recruter. L'histoire commence.
Le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer. L'intrigue se met en place très vite et les rebondissements ne manquent pas. De l'espionnage, de l'action, de la confiance.
J'ai trouvé le contexte très attrayant: de nouvelles technologies apparaissent, on rencontre des organisations secrètes (j'adoooore les organisations secrètes), ce qui signifie son lot d'agents espions et de traitres. Je n'en dit pas plus !
Les personnages sont très bien travaillés. Modo le héros est attachant malgré sa difformité. Son don lui permet d'être indispensable pour les missions. Qui n'a jamais rêvé, au moins une fois dans sa vie, de prendre la place de quelqu'un pour faire changer le cours des choses ? Octavia possède quant à elle un esprit bien trempé. Personnellement je n'accroche pas à ce personnage. Trop bruyant. Enfin Monsieur Socrate... fin stratège et maître de Modo et d'Octavia (ainsi que plusieurs autres agents. Mais combien ?). Je l'imagine très intelligent et agréable à regarder (ce n'est pas de ma faute... c'est un mécanisme automatique chez moi). Je passe sur les autres personnages mais ils ont tous leur importance ! Aucun n'est là par hasard.
Chacun porte ses blessures passées, autant les principaux que les secondaires, ce qui leur donne encore plus de profondeur.

Le nom du héros, Modo, n'est pas sans rappeler Quasimodo de Notre Dame de Paris. Le personnage y ressemble aussi: recueilli tout petit, difforme, mais avec un grand cœur.

Enfin, je ne peux que saluer la performance au niveau de la couverture que je trouve sublime (elle est dans les mêmes tons que celle de l'Echo des Morts, des tons apaisants, mais sachant dégager une pesante et angoissante atmosphère)

Ce livre fait parti de la série Les agents de M. Socrate. On en saura donc plus sur l'organisation de la société secrète dans les prochains volumes (il s'agit d'une tétralogie). Vivement la suite !

Les avis enthousiastes d'Emmyne, Fashion, Lael.

Je remercie chaleureusement La maison d'édition du Masque ainsi que Livraddict pour le partenariat et la découverte d'un excellent roman.

masque