utopie

4etoiles 

Auteur : Anthony Boucard
Année : 2018
Langue :
 Français 
Éditeur : IS Edition

 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

« Il faut que je me souvienne encore et encore de ce que nous avons été, de ce jour où tout a basculé et de ce que nous sommes devenus. Il faut que je me rappelle, pour que les belles choses me donnent la force et que les mauvaises me condamnent. »
Si Roméo et Juliette avaient vécu au vingtième siècle, ils se seraient appelés Jules et Jeanne.
Tous deux ont grandi dans un petit village du Sud Touraine durant la Seconde Guerre mondiale. Jeanne est issue d’une famille résistante, Jules vit quant à lui dans la collaboration avec l’ennemi allemand.
Et c’est dans cet univers d’affrontement et de règlement de compte que les deux enfants vont devoir s’aimer. Mais à quel prix ?
Pour continuer de vivre leur amour impossible, les deux jeunes amants ne choisissent ni le couteau, ni le poison, mais la folie pour armure, et l’hôpital psychiatrique comme refuge… Ainsi pourront-ils vivre l’un près de l’autre malgré les lourds secrets qui rongent Jules.
Ce roman raconte leur folle utopie.


 

Avis :

Comme vous l'avez peut-être remarqué, j'ai ajouté un logo dans le menu de droite, celui du Prix des Auteurs Inconnus. En effet, je fais partie du jury de ce prix pour les catégories « imaginaire » et « littérature blanche » de l'édition 2018.

Suite à un vote de présélections, cinq romans sont encore en lice pour prétendre au prix dans la catégorie « littérature blanche ». Voici le deuxième que j'ai lu. À savoir que lors des présélections j'avais voté pour lui. J'ai donc été ravie qu'il soit sélectionné !

 

Voici, chers lecteurs, un livre qui m'a beaucoup touchée, et celà grâce à plusieurs éléments. Pour commencer, l'histoire, ou plutôt les histoires. D'un côté celle de Jeanne et de Jules ; de l'autre, celle d'Angèle. Chacun à son époque a vécu des drames, des évènements perturbants. Chacun a ses cicatrices et essaie de se sauver avec ses propres moyens. Des moyens très différents certes, mais tout à fait vraisemblables. À travers Jeanne et Jules, on revit un pan de la Seconde Guerre Mondiale. On y découvre les horreurs perpétrées, et pas seulement du côté de l'occupant. Cette partie m'a assez déstabilisée, je me suis intérieurement révoltée contre toutes ces injustices qui arrivent en temps de crise quelle qu'elle soit. Avec l'histoire d'Angèle, on découvre plutôt une femme qui suit le cours de l'eau mais qui n'est pas tombée sur un bon numéro. 

Ces histoires s'entrelacent et sont racontées à plusieurs voix, ce qui donne une certaine dynamique au récit. En effet, puisque le narrateur change régulièrement, racontant la même histoire, on passe du "je" au "il", du "elle" au "toi". 

Lorsque j'ai lu ce livre je n'avais plus en tête le nom de l'auteur. Honte sur moi, j'ai cru tout du long que je lisais l'œuvre d'une femme tant le phrasé est poétique. C'est lorsque j'ai recherché le nom de l'auteur pour cet article que je me suis rendue compte de mon erreur, mais quelle [bonne] surprise ! Car en effet, ce texte est écrit avec douceur. Malgré les évènements, malgré les difficultés, cette lecture a été telle une caresse. 

Vous l'avez compris, j'ai beaucoup aimé ce livre. Le fond, la forme, un plaisir. J'ai cependant déploré quelques longueurs liées à des descriptions répétées. Cela n'entâche en rien le bon souvenir de ma lecture, mais j'avoue que j'aurais aimé avoir quelques pages en moins par moments.

 

Pour en savoir plus sur l'auteur : 

oo Maison d'édition :  clic ici
oo Lien Amazon

 

Et au sujet du Prix des Auteurs Inconnus :

oo Site internet : www.prixdesauteursinconnus.com
oo Twitter : @prixdesai

42568113_288047995256721_2057076068182917120_n