et soudain

3etoiles

Auteur : Gilles Legardinier
Année : 2015
Langue : Français
Éditeur : Fleuve Noir



 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d'avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie.
A quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu'avant l'été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie... Du meilleur au pire, avec l'énergie délirante et l'intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur...

 

Avis :

Voilà un moment que j'ai ce livre dans ma PAL. Je l'ai acheté à sa sortie en 2015, l'ai commencé (genre un chapitre) et l'ai arrêté car ce n'était pas le bon moment pour le lire. Le sujet semblait beaucoup plus dur que les autres que j'ai lus de lui. Juillet 2018 donc, je l'ouvre à nouveau et le lis en entier.

J'ai eu beaucoup de mal au début à m'identifier aux personnages, certainement à cause de leur caractère fougueux du à l'adolescence. Même par souvenir je n'ai pu m'y identifier car j'étais une adolescente plutôt réservée et jamais je n'aurais pu parler comme ces personnages. Bref. En tout cas j'ai réussi à m'identifier aux parents ainsi qu'à M. Rossi le professeur d'éco.

Là où Gilles Legardinier me fascine, c'est que ses personnages féminins pensent, parlent et agissent comme des femmes. Et ses personnages masculins pensent, parlent et agissent comme des hommes. Les jeunes comme des jeunes et les adultes comme des adultes. Le ton est tellement juste ! Je me demande vraiment comment on peut réussir à observer puis retranscrire avec justesse les petites manies, les déboires d'adolescents, les habitudes des enfants à l'école... Ca fait très cliché ce que je dis, mais il faut avouer que certaines situations se rencontrent à chaque génération, comme dit dans le livre, à chaque époque, seul le matériel change, mais les comportements sont quasiment les mêmes.

En tout cas, très belle lecture, très touchante, j'ai pleuré ! (il en faut peu, certes)

Quelques citations :

Protège tes sentiments, si possible sans abîmer ceux des autres.

Il existe deux sortes de gentils dans la vie, ceux qui le sont parce qu'ils n'ont pas les moyens d'être méchants, et ceux qui le sont parce qu'ils le décident.

Rien n'est plus impressionnant que la colère sincère de gens adorables.

Celui qui meurt emporte un bout de ceux qui l'aiment avec lui, et c'est à ceux qui restent d'empêcher que tout ne parte avec.

Quand je pense à tous ces hasards que j'ai pris pour des preuves, tous ces silences que j'ai perçus comme des aveux... Quelle folle je fais !