images

3etoiles
Auteur :
 Jean des Cars
Année :
 1975
Langue :
 Français
Éditeur :
 Perrin


 

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

Il a édifié des châteaux fantastiques exaltant l'éthique de la chevalerie médiévale et le génie de la France du Grand Siècle. Il a sauvé de la faillite Richard Wagner, imposant son oeuvre mais contraint d'exiler le musicien au comportement intéressé. Il a été le premier mécène du festival de Bayreuth. Son homosexualité le révulsait et défrayait la chronique. Il fut cependant l'étrange confident de sa belle cousine, la célèbre Sissi, impératrice d'Autriche et reine de Hongrie. Il s'est battu pour défendre l'identité de son royaume, dans l'Empire allemand. Accablé par l'effondrement français en 1870, il se réfugia dans ses montagnes, construisant de fascinants palais et s'isolant dans un monde que personne ne pourrait atteindre ni détruire.
Il est mort sur le rivage d'un lac, dans des circonstances énigmatiques. Accident ? Suicide ? Assassinat ? Louis II n'est pas seulement le plus célèbre des rois de Bavière, il est aussi le plus mystérieux. Grâce à une enquête minutieuse dans les archives et les dossiers de son règne, Jean des Cars réussit à expliquer la vie et la mort de ce monarque visionnaire, longtemps victime d'une réputation injustifiée parce qu'il percevait parfaitement les pulsions de son siècle.


 

Avis :

De Louis II de Bavière je ne connaissais que ce qui a été présenté dans l'émission Secrets d'Histoire (présentée et animée par Stéphane Bern). C'était une bonne entrée en matière. Lorsque ptitelilie m'a proposé cette biographie face à celle de François-Joseph, je n'ai pas hésité : allons en découvrir un peu plus sur ce personnage énigmatique !

J'ai globalement bien aimé cette biographie. La relation avec Wagner (mais quel opportuniste !), le peu de femmes (en fait deux) ayant l'estime du roi, son dégoût de la politique mais son habileté à manoeuvrer, son respect pour son peuple qui le lui rend bien... tant de choses que j'ai aimé découvrir et approfondir.

J'aurai tout de même pensé que l'on parlerait plus de son homosexualité. Elle n'est pas passée sous silence, mais je me suis tout de même demandé parfois si en fait il n'était tout simplement pas "asexuel" (on peut dire ça ?), ne vivant que pour et par l'art.

Aussi, je déplore le peu d'informations qu'il y a sur son enfance. Comment était-il ? Quel type de petit garçon était-il ? Il semblerait que les informations relatives à cette époque aient disparues lors d'un incendie. Dommage... 

En tout cas ce fut une belle découverte (le personnage et la plume de l'auteur, Jean des Cars). Une biographie pas du tout ronflante à lire :)

 

Ce livre entre dans le challenge entre cousines sur le thème "Biographie de proches de Sissi".