lettres4etoiles
Auteur :
Calamity Jane
Année :
1979
Langue :
Français
Éditeur : Rivages poche

 

 

 

Quatrième de couverture :

"Ma chérie, Ceci n'est pas censé être un journal, et il se peut même que ça ne te parvienne jamais, mais j'aime à penser à toi en train de le lire, page après page, un jour dans les années à venir".

En 1941, Jane McCormick, la fille de Calamity Jane, révèle au monde entier les lettres que sa mère lui a écrites durant vingt-cinq ans. On y découvre alors, derrière la figure intrépide, une femme sensible, rongée par le remords d'avoir abandonné l'enfant qu'elle ne pouvait élever.

Avis :

Il s'agit du carnet de lettres que Calamity Jane a écrites durant sa vie, et qui ont été remises à leur destinatrice après la mort de leur auteur. Quel choc cela a-t-il pu être ! Certaines lettres se suivent de quelques jours, d'autres sont espacées de plusieurs années. C'est très déroutant car dans les romans épistolaires que j'ai déjà lus, la correspondance est très rapprochée. Ces lettres ont cela de plus qu'elles sont authentiques, issues du monde réel ! Elles ont été écrites en vrai. Ici point de romance.
A travers ces lettres nous voyons la corde sensible de Calamity Jane. Malgré tout ce qu'elle entreprend, tous ses exploits, elle ne cesse de penser à sa fille et prend de ses nouvelles.
On y apprend même qu'elle a côtoyé de grandes figures du Far West tels Buffalo Bill, Jesse James (ah Brad Pitt...) ou encore les frères Dalton (Lucky Luke, si tu m'entends).
A présent je me pose plein de questions sur sa vie. Quelle est l'étendue de son savoir faire ? Comment vivait-elle ? Pourquoi cette vie ? C'est pourquoi une de mes prochaines lectures sera sa biographie écrite par Hortense Dufour.

En me baladant sur Internet j'ai vu qu'il y a pas mal de personnes qui doutent de l'authenticité de ces lettres et pensent que la "fille" de Calamity Jane les a écrites elle-même pour faire croire en leur lien de parenté.

Pour ma part, et tant que je n'en sais pas plus, je considère que tout est authentique, c'est bien plus beau ainsi :-)

 

 

Ce livre entre dans le challenge Multi Défi sur Babélio, dans la catégorie "Un roman épistolaire".