9782253023609-G5etoiles

Auteur : Brandon Sanderson
Année : 2006 (2010 pour l'édition française)
Langue : Français
Traducteur : Mélanie Fazi
Éditeur : Le livre de poche
906 pages

 

 

Quatrième de couverture :

Les brumes règnent sur la nuit, le Seigneur Maître sur le monde.

Vin ne connaît de l’Empire Ultime que les brumes de Luthadel, les pluies de cendre et le regard d’acier des Grands Inquisiteurs. Depuis plus de mille ans, le Seigneur Maître gouverne les hommes par la terreur. Seuls les nobles pratiquent l’allomancie, la précieuse magie des métaux. Mais Vin n’est pas une adolescente comme les autres. Et le jour où sa route croise celle de Kelsier, le plus célèbre voleur de l’Empire, elle est entraînée dans un projet fou : renverser l’Empire.


Avis :

Voilà bien longtemps (Le dernier Mercy Thompson pour être précise) qu'un roman de fantasy ne m'avait pas passionnée à ce point. A Luthadel, ville centrale de l'Empire Ultime, vit le Seigneur Maître. Considéré comme Dieu par les habitants (nobles et skaa - les paysans esclaves et très pauvres), il règne de manière tyranique sur ses sujets. Doté d'une force paranormale telle que les plus grands n'osent l'affronter ou même tenter de renverser le royaume, il est craint de tous.
Vin, jeune skaa faisant partie d'un groupe de voleurs, a pour habitude de se servir de son Porte-Chance pour se sortir de mauvais pas, ou pour aider sa bande à réaliser des escroqueries. Elle se fait alors repérer par la bande de Kelsier et est recrutée. Ce qui était pour elle de la curiosité (Kelsier lui montre l'étendue du pouvoir de son Porte-Chance) va devenir un retournement complet de sa façon de concevoir les relations entre les êtres humains; mais aussi du monde qui l'entoure. En effet, toujours abandonnée depuis son enfance, elle a appris à se méfier de tous et à ne pas s'attacher.
Tous les personnages de cette hisoire sont intéressants. La bande de Kelsier (avec Marsh, Brize, Ham, Dox, Sazed...) mais aussi les nobles (Elend) et bien entendu le côté obscur en les personnes du Seigneur Maître, des obligateurs et des Inquisiteurs. Chaque "classe" est très travaillée, on ressent un background costaud et une aventure maîtrisée par l'auteur.
Je n'ai pas vu passer ces quelques 900 pages, l'action étant toujours au rendez-vous... et la curiosité aussi !

Le style d'écriture de Brandon Sanderson est puissant. Il a une manière de raconter son histoire telle que la lecture en est fluide.

Ce livre est le premier tome d'une trilogie.

Je remercie Le livre de poche pour le partenariat et la découverte !