un_cri_d_amour5etoiles

Auteur : Kyoichi Katayama
Année :
2001 (2006 pour l'édition française)
Langue :
Français
Éditeur :
Le Livre de Poche

216 pages
Titre original : 世界の中心で、愛をさけぶ / Sekai no Chūshin de, Ai wo Sakebu

 

Quatrième de couverture :
Qu’advient-il de l’amour quand l’être aimé disparaît ?
Sakutaro et Aki se rencontrent au collège dans une ville de province du Japon. Leur relation évolue de l’amitié à l’amour lorsqu’ils se retrouvent ensemble au lycée. En classe de première, Aki tombe malade. Atteinte de leucémie, elle sera emportée en quelques semaines.
Sakutaro se souvient de leur premier baiser, de leurs rendez-vous amoureux, du pèlerinage en Australie entrepris en sa mémoire. Quel sens donner à sa souffrance ? Comment pourrait-il aimer à nouveau ?
Puissant et pudique à la fois, le roman de Kyoichi Katayama est devenu au Japon un véritable phénomène de société, le plus grand best-seller de tous les temps, adapté au cinéma, et sous forme de manga.

Avis :

Ce livre, chers lecteurs, est une pépite. Déjà il est japonais. Bah oui. Ah... on me dit dans l'oreillette que ce n'est pas une raison, que je vais devoir expliciter un peu plus. Soit. Allons-y donc ! Parlons déjà de l'histoire. D'après la quatrième de couverture, rien de bien joyeux; sauf que voilà, dans ce livre il y a peu de passages où Aki est malade. En effet, le narrateur raconte sa rencontre avec elle, puis l'évolution de leur relation ainsi que celle de leurs discutions. Je ne dirai pas qu'il s'agit d'un livre joyeux, non, mais d'une histoire normale où un évènement tragique arrive. Pas de mélo ici, mais de la passion, de l'amour.

Parlons à présent du style. J'ai lu il y a peu Le maître de thé, dernier livre écrit par Yasushi Inoué, où le style était assez lourd avec beaucoup de descriptions (on est dans le souvenir et la mort, je vous le rappelle). Ici, la plume est légère et très facile à suivre. Les personnages sont normaux, sans clichés et facilement accessibles au lecteur.

En résumé, ce livre est très prenant, facile à lire, doté d'une histoire à la base triste mais belle. Une pépite je disais !

Ils en parlent aussi : Stéphie, Noukette, Kikine, Marie, Djak

 

challenge_In_the_mood_for_Japan