9782070359943

1etoile
Auteur :
Voltaire
Année :
1765 (je crois)
Langue :
Français
Éditeur :
Folio 2€

113 pages

Quatrième de couverture :
Abbeville, 1765. Le chevalier de La Barre est accusé d'avoir profané une statue du Christ. Victime d'un règlement de comptes, condamné sans preuves et au mépris de la loi, le jeune homme est torturé, décapité et brûlé avec, entre les mains, un livre interdit, le Dictionnaire philosophique d'un certain Voltaire... Directement mis en cause dans cette affaire, Voltaire s'insurge et utilise sa meilleure arme pour dénoncer l'injustice : sa plume.

Avis :

Ce livre est un extrait de L'affaire Calas et autres affaires, contenant L'affaire Lully et L'affaire du Chevalier de La Barre. Voltaire y dénonce une barbarie sans pareille menée par un homme jaloux. Ce dernier réussi à obtenir des témoignages datant de plus d'un an comme quoi le prévenu a chanté des chansons non catholiques. Des juges corrompus et une haine à effet boule de neige; le jeune homme méritant tout au plus 3 mois d'incarcération se voit attribué la peine de mort précédée de séances de torture....
Dans différentes lettres écrites à de plus ou moins hauts dignitaires, Voltaire dénonce le système judiciaire de l'époque. J'ai apprécié ce texte sans plus malgré le côté instructif de la [pseudo] justice du 17ième siècle en France.

challengeepistolaire