flipo_qui_comme_ulysse1(*)
Auteur : Georges Flipo
Année : 2008

Quatrième de couverture :
A ceux dont le passeport n'a jamais le temps de moisir dans un tiroir comme aux sédentaires invétérés, Georges Flipo propose quatorze nouvelles de voyage, et plus précisément de voyageurs : voyageurs en Asie, en Europe, en Afrique, en Amérique du Sud, continents que l'auteur a souvent parcourus. Pas de folklorisme ni de longues descriptions de panoramas, mais de prenantes histoires qui emmènent le voyageur - et le lecteur - un peu plus loin que prévu. Dans un cadre toujours différent, chaque personnage se révélera en allant au-delà de ses limites. Limites de ses souvenirs pour l'une, de ses préjugés pour l'autre. Tel autre ira aux confins de sa morale, de sa méchanceté ou de son cynisme. Telle autre encore à la poursuite de son rêve d'adolescente.
Le style est fluide, le rythme enlevé, les portraits esquissés en rapides petites touches. Le ton oscille entre l'émotion et l'humour parfois acide.
Quatorze nouvelles qui feront leur chemin dans la littérature de voyage.
 

Mon avis :

Mon premier livre de Georges Flipo ! Je l'avais noté dans ma LAL lorsqu'il fleurissait sur beaucoup de blogs littéraires. D'avis positif en avis positif, j'ai eu envie de découvrir à mon tour ces 14 nouvelles de voyageurs. Je n'ai pas été déçue. Bon c'est sûr, sur les 14 je n'ai pas tout aimé, cela dépendait surtout des sujets. Par exemple, la corrida, aucun moyen pour que cela me plaise. Par contre la découverte de la hijra en Inde, le petit moment "sans touriste", donc naturel, a été un pur bonheur.
J'ai découvert en même temps que ce livre, le style de l'auteur. Je suis conquise. J'aime l'humour, parfois noir, parfois sarcastique, que l'on retrouve dans ces pages.

Je pense lire d'autres livres de Georges Flipo !

(*) Ce livre a une note de 3 étoiles (qui est seulement mon propre avis personnel, on aura compris) car il s'agit d'une moyenne. Sur les 14 nouvelles, il y en a que j'ai vraiment adorées (Nocturne, la partie des petits saints, par exemple) et d'autres que je n'ai pas du tout aimées (Un éléphant de Pattaya). J'ai donc fait une moyenne.