1316859_1733378

Auteur : Jean-Sébastien Blanck
Année : 2007
 
Quatrième de couverture :

L'Un était marronnier, l'Autre châtaigner. Tous deux habitaient la même forêt, l'Un en face de l'Autre et ainsi la vie aurait pu s'écouler, comme pour tous les arbres du monde. Mais la nature avait affligé l'Un et l'Autre d'un grand malheur: ils se détestaient. Et depuis des siècles qu'ils se côtoyaient, ils n'attendaient qu'une chose: que l'homme ou la tempête le débarrasse enfin du voisin honni...

Mon avis :

Voici une lecture qui peut faire réfléchir, et ce à tout âge. L'histoire à priori est simple: deux arbres qui ne se supportent pas et qui souhaitent la disparition de l'autre. Toute la forêt assiste à leurs longues querelles... et se lasse. C'est alors que les humains arrivent (et comme toujours ils détruisent plein de nature pour construire 2 maisons). Bien qu'ayant toujours souhaité maudire son voisin, l'Un et l'Autre vont se rendre compte que leurs paroles étaient un peu en l'air, qu'ils n'avaient pas réalisé l'importance de ce qu'ils disaient en souhaitant la disparition de l'autre.

 

Une belle morale donc! Mais aussi beaucoup d'humour. Personnellement il m'en faut peu. Déjà, l'histoire est racontée par un hibou empaillé.

Ensuite, certains dialogues sont à mourir de rire. Voici un exemple:
- Eh! s'écriait l'Un. Monsieur! Vos branches !
- Et quoi, mes branches ? répondait l'Autre d'un air dédaigneux.
- Rangez-les! Elles arrivent jusqu'à moi et elles me chatouillent le tronc!

On ne voit peut être pas le côté rigolo, mais j'ai relu ce passage presque 5 fois :o)

Ce livre a reçu le Prix des lecteurs 2009 de CM2 de la ville de Clamart (92).

Reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babélio. Un grand merci ! Ainsi qu'à Jean-Sébastien Blanck.

logo

alza