le_cercle_litteraire_des_amateurs_depluchures_de_patates1

Auteur : Mary Ann Shaffer et Annie Barrows
Année : 2009
Titre original : The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society


Quatrième de couverture:
Janvier 1946. Londres se relève douloureusement des drames de la Seconde Guerre mondiale et Juliet, jeune écrivaine anglaise, est à la recherche du sujet de son prochain roman. Comment pourrait-elle imaginer que la lettre d’un inconnu, un natif de l’île de Guernesey, va le lui fournir ? Au fil de ses échanges avec son nouveau correspondant, Juliet pénètre son monde et celui de ses amis – un monde insoupçonné, délicieusement excentrique. Celui d’un club de lecture créé pendant la guerre pour échapper aux foudres d’une patrouille allemande un soir où, bravant le couvre-feu, ses membres venaient de déguster un cochon grillé (et une tourte aux épluchures de patates…) délices bien évidemment strictement prohibés par l’occupant. Jamais à court d’imagination, le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates déborde de charme, de drôlerie, de tendresse, d’humanité Juliet est conquise. Peu à peu, elle élargit sa correspondance avec plusieurs membres du Cercle et même d’autres habitants de Guernesey , découvrant l’histoire de l’île, les goûts (littéraires et autres) de chacun, l’impact de l’Occupation allemande sur leurs vies… Jusqu’au jour où elle comprend qu’elle tient avec le Cercle le sujet de son prochain roman. Alors elle répond à l’invitation chaleureuse de ses nouveaux amis et se rend à Guernesey. Ce qu’elle va trouver là-bas changera sa vie à jamais.

Mon avis :
Ce livre était attirant déjà à cause de son titre. Puis il y a eu une vague chez les blogueurs, avec, pour la plupart, des avis positifs. Enfin, mes parents me l'ont offert pour mon anniversaire en 2009.
Il s'agit d'un livre épistolaire qui comprend un mélange de lettres, télégrammes, journal intime (ou plutôt carnet de bord).

Ce que j'ai aimé dans ces correspondances, c'est qu'il n'y a pas que de lonnnnnngues lettres, mais aussi des très courtes. Cependant ce que je peux reprocher, c'est que certaines s'apparentent plus à des emails qu'à des lettres. En effet, quand la lettre fait 3 mots, cela ne paraît pas très réel. Menfin bon ! Ce n'est qu'un détail qui donne du dynamisme aux échanges.

L'histoire en elle-même est très sympathique, des gens qui réapprennent à vivre après la guerre. Le style n'est pas dramatique, mais réaliste. C'est aussi l'histoire d'une profonde amitié.


Petit encart sur l'exil de Victor Hugo (source: Wikipédia) à Guernesey.

Le 5 août 1852, Victor Hugo arrive à Jersey et s'y installe.
En 1853, il publie les Châtiments. Les 98 poèmes des Châtiments décrivent sa colère et son indignation suite au coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte.
En octobre 1855, les autorités de Jersey expulsent Victor Hugo. Il quitte Jersey pour Guernesey, une île plus petite et plus sauvage que Jersey.
Pendant quinze ans, Victor Hugo restera en exil, écrivant des satires contre celui qu'il appelle "Napoléon le petit". Mais c'est aussi l'époque où il produit ses plus grandes œuvres : Les contemplations, La légende des siècles et Les misérables.
En avril 1856, publication des Contemplations. Avec ses droits d'auteur, il achète Hauteville-House, une grande maison qui donne sur la mer . En décembre, Adèle, sa fille, qui supporte difficilement cet exil tombe gravement malade. Fin juin Victor Hugo tombe gravement malade. Pendant plus d'un mois il doit garder la chambre. Il ne sort, très affaibli, pour la première fois que le 4 août.
En août 1859, Napoléon III accorde l'amnistie aux proscrits républicains. Victor Hugo se refuse pourtant à regagner la France. Il publie en septembre La Légende des siècles.
En mars 1861, pour la première fois, il quitte Guernesey pour se rendre en Belgique. Il termine Les Misérables. En septembre il regagne Guernesey sans son fils Charles qui préfère rester sur le continent.
1865, Victor Hugo quitte Guernesey pour s'installer à Bruxelles. Il reviendra encore une fois à Guernesey cette année là.


Ce livre a fait l'object d'une lmecture commune avec TINUSIA.

Beaucoup de blogueurs en parlent. Je ne fais pas la liste, mais voici le lien BOB :)

la_ronde_des_post_it126307708034_art