9782268058535
Auteur :
Emmanuel Bove
Année : 1928

Résumé :
Paris, années 1920. Un homme entre deux âges, entrepreneur de son état, contemple sa réussite depuis sa belle villa de Neuilly. De jour en jour, il apprend à connaître sa voisine, une jeune veuve dont la fille Dinah, âgée de douze ans, est malade. Sa mère, dans l'impossibilité matérielle de l'envoyer se faire soigner dans un sanatorium, se décide à demander de l'aide à son voisin. La peur du manque, du qu'en-dira-t-on, et une certaine étroitesse de vue empêchent Jean Michelez d'accepter, mais il finit pourtant par se prendre d'affection pour la petite fille... Description subtile des moeurs bourgeoises, mais aussi d'une solitude très contemporaine, La Mort de Dinah (1928) est un texte pudique et émouvant signé par un des grands écrivains français du siècle passé.

Mon avis :

Ce livre très court nous parle d'un homme qui a dû apprendre à ne pas compter sur les autres durant toute sa vie. Il a été déçu, mené en bateau, ... et voilà que maintenant quelqu'un lui demande de l'aide. Va-t-il se faire avoir à nouveau ? Saura-t-il s'attendrir devant le besoin de ses voisines ? Même si le style de l'auteur est assez lourd (phrases à rallonge avec des virgules à gogo), cette lecture était assez intéressante d'un point de vue bonnes moeurs de l'époque. Un petit livre sans grande prétention mais qui se laisse lire et apprécier.