couv

Auteur : Andrew Davidson
Année : 2008 (parution française 2009)
Titre original : The gargoyle

4ième de couverture :
Que feriez-vous si vous vous réveilliez sur un lit d'hôpital, le corps brûlé et couvert de cicatrices ? Il ne vous resterait qu'à attendre la mort. A moins qu'un ange passe votre porte...

"L'amour est aussi fort que la mort, aussi dur que l'enfer."

Mon avis :
Tout d'abord, sachez que j'ai choisi ce livre car il avait eu un énorme succès sur la blogosphère il y a quelques mois. Et cette couverture...

Avec la quatrième de couverture, on ne sait pas trop où on met les pieds, quel sera le style de l'histoire. Du dramatique ? Du fantastique ? Du religieux ? Autre ? J'avoue que je me suis posé la question tout au long de ma lecture.

L'histoire repose sur 3 personnages (en ce qui concerne le présent): le narrateur, Marianne, et le Serpent. Elle commence par l'accident de voiture qui causera les blessures et brûlures. Cette description est tellement bien écrite que ça en devient presque dérangeant.
Le narrateur, tout seul dans sa chambre d'hôpital, ne voit personne, jusqu'au jour où une femme pour le moins étrange apparaît. Ils se connaitraient, à priori, depuis le 14e siècle !

Va alors commencer un retour dans le passé (que dis-je... dans l'histoire!). Les chapitres alternent présent, 14e siècle et petites histoires, anecdote de personnages qui ont été importants pour Marianne, et qui le seront pour le narrateur.

Je ne sais pas trop comment décrire ce livre tant il est spécial... et génial. De plus, l'auteur fait parfois une petite apparition pour donner son avis, ou encore voir si l'on suit toujours. L'humour n'est pas en reste, même si parfois c'est sarcastique.
Bref, un excellent moment de lecture, un livre que je recommande :)

Les avis de aBeiLLe, Karine :), La liseuse, Pimprenelle qui ont beaucoup aimé aussi.

Objectif PAL: 10/10