petales

Auteur : Guadalupe Nettel
Année : 2008
Titre original : Pétalos y otras historias incomodas.

Résumé :
Un photographe fasciné par les paupières, une spectatrice de scène d'onanisme incongrue, un quidam qui découvre dans un jardin botanique sa vraie nature de cactus, un chasseur d'odeurs qui traque sa Fleur dans les toilettes pour dames..., qu'ils soient monomaniaques, voyeurs ou paranoïaques, tous les personnages ici mis à nu portent l'obscur attrait des conduites déviantes jusqu'au cœur de notre Luna Park ordinaire. Certains tentent d'en guérir, les autres se laissent porter par l'amer plaisir.
Tenant fermement son cap dans les eaux troubles du malaise, de l'obscène, de ce que l'on préfère généralement ignorer, l'auteur dévoile dans leur plus déconcertante intimité les âmes tourmentées qui croisent notre route. Dans la grâce équivoque que recèle cette zone grisée, frontière entre la beauté et la laideur, erre souvent le "monstrueux" qui nous habite.

Mon avis :
Voici un petit recueil de 6 nouvelles qui m'a beaucoup plu. Il se lit très vite (petite taille du livre et écriture fluide, je ne sais pas si ce dernier point l'est grâce à la traductrice ou si c'est l'auteur elle-même qui maîtrise son écriture).
Comme son nom l'indique, nous avons ici droit à des histoires embarrassantes. Pour ma part je dirais plutôt des "instants de vie", non pas des "histoires". Car la seconde nouvelle par exemple, ne fait que 4 pages et décrit un instant très précis.

Je vous décris un peu ces nouvelles sans en dire trop, afin de ne pas gâcher le plaisir de découvrir.
PTÔSE: C'est l'histoire d'un photographe de paupières travaillant pour un chirurgien esthétique des yeux.
TRANSPERSIENNE: D'une longueur de seulement 4 pages, il s'agit d'une voisine voyeuse, qui capte des instants intimes chez son voisin. (personnellement je ne suis pas fan, mais elle n'est pas trop trop crue).
BONSAÏ: Un homme commence à s'intéresser aux plantes et se découvre une âme de cactus. Va alors commencer une trituration des méninges par rapport à son couple. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle !
DE L'AUTRE CÔTE DU QUAI: L'histoire commence par un dîner de famille, discutant de la Véritable Solitude. La protagoniste pars alors dans ses souvenirs d'adolescence au sujet de sa propre quête de cette-même Véritable Solitude.
PETALES: Je n'ai pas du tout aimé cette nouvelle. Un homme piste une dame selon l'odeur qu'elle laisse dans les toilettes des restaurants. Beurk. Mais c'est tout de même bien écrit.
BÉZOARD: La meilleure d'après-moi. Il s'agit d'un journal tenu par une internée pour son médecin. Elle y explique le pourquoi du comment de ses prises de drogues afin de lutter contre son TOC.

Ce qui est marrant, c'est que dans chacune de ces histoires, le narrateur n'est pas la même personne. Un coup un homme, puis une femme, un japonais, ...

[...] au delà de satisfaire votre curiosité, écrire ceci m'aidera à retirer une sorte de couche de poussière des archives chaotiques que sont devenus mes souvenirs.

Les avis de Leiloona qui le trouve beau et troublant, Keisha qui a aimé, Ys qui trouve que c'est plus nippon que mexicain (un peu déçue), Virginie qui a aimé (et qui trouve aussi que c'est plus japonais que mexicain), Fashion qui le recommande, esmeraldae qui l'a abandonné.