Elle_s_appelait_sarahAuteur : Tatiana de Rosnay
Année : 2008
Titre original : Sarah's key

Résumé :

Paris, juillet 1942 : Sarah, une fillette de dix ans qui porte l’étoile jaune, est arrêtée avec ses parents par la police française, au milieu de la nuit. Paniquée, elle met son petit frère à l’abri en lui promettant de revenir le libérer dès que possible.
Paris, mai 2002 : Julia Jarmond, une journaliste américaine mariée à un Français, doit couvrir la commémoration de la rafle du Vél d’Hiv. Soixante ans après, son chemin va croiser celui de Sarah, et sa vie changer à jamais.Elle s’appelait Sarah, c’est l’histoire de deux familles que lie un terrible secret, c’est aussi l’évocation d’une des pages les plus sombres de l’Occupation.
Un roman bouleversant sur la culpabilité et le devoir de mémoire, qui connaît un succès international, avec des traductions dans vingt pays.

 

Mon avis :
Le livre est composé de deux parties : la première avec tous les deux chapitres le présent avec Julia, puis le passé avec Sarah. Cela donne une belle dynamique à l'histoire. La seconde partie est lorsque nous savons ce que nous devons savoir sur le passé. Tout se passe alors dans le présent.

Contrairement à d'autres livres sur le sujet de l'occupation, on n'a pas droit aux scènes dans les camps de la mort. Tout est basé sur "qu'est-il arrivé à Sarah?", chose que recherche Julia, l'américaine.

On dit souvent que faire ressurgir le passé peut provoquer pas mal de choses comme de mauvais souvenirs, mais cela peut aussi
changer le cours du présent. Julia le saura à ses dépends... ou pas. Elle ouvrira les yeux, découvrira des alliés inattendus, des ennemis aussi. Sa vie de famille sera remise en question à cause du passé d'une jeune inconnue.

 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui se lit vite grâce à ses chapitres courts et son histoire envoutante.