Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
La caverne d'Ankya
12 janvier 2009

Mercure - Amélie Nothomb

Ces derniers temps j'ai parlé de livres qui ne m'ont pas trop trop plu (Vittorio le Vampire, Le bizarre incident du chien pendant la nuit), j'entre alors dans une petite série de livres lus récemment et que j'ai dévorés: Mercure d'Amélie Nothomb, Oliver Twist de Charles Dickens et Raibows End de Vernor Vinge.
Commençons donc sans plus tarder par Mercure.

mercureAuteur : Amélie Nothomb
Année : 1997
 

Résumé :
Sur une île au large de Cherbourg, un vieil homme et une jeune fille vivent isolés, entourés de serviteurs et de gardes du corps, à l'abri de tout reflet ; en aucun cas Hazel ne doit voir son propre visage.
Engagée pour soigner la jeune fille, Françoise, une infirmière, va découvrir les étranges mystères qui unissent ces deux personnages. Elle saura pourquoi Hazel se résigne, nuit après nuit, aux caresses du vieillard. Elle comprendra au prix de quelle implacable machination ce dernier assouvit un amour fou, paroxystique.

Mon avis :
Rien qu'avec le nom de l'auteur, je partais avec un apriori positif. Seulement voilà, Amélie Nothomb, en règle générale, je n'aime pas tant que ça les histoires mais le style d'écriture... Avec Mercure j'ai beaucoup apprécié l'histoire. Un huis clos se déroulant sur une île, dans un manoir. Une histoire d'amour hors du commun, dérangeante.
Chaque personnage est très bien représenté, avec des sentiments, ressentis et comportements qui se comprennent par rapport à leur personnalité. Ils sont 3 personnages principaux, cela suffit. Les autres n'ont d'ailleurs pas de nom. Lorsque l'on lit le livre, on se trouve du côté de Françoise, l'infirmière qui va essayer de sauver la jeune Hazel, captive malgré elle, au péril de sa vie. Les dialogues sont remarquables, parfois musclés, mais toujours à propos.
Une vie bâtie sur un mensonge, un cocon loin de la société.
Ce livre comporte deux fins (une note de l'auteur précise qu'elle n'arrivait pas à se décider) et j'ai beaucoup apprécié les deux, même si l'une des deux est plus "sadique". C'est la première fois que je me retrouve avec un livre ayant deux fins. J'en ai été ravie :)

J'ai aimé :
Beaucoup

Publicité
Publicité
Commentaires
A
sophie >> Les catilinaires est un très bon livre aussi je trouve. Je n'en ai aps encore parlé dans mon blog.
Répondre
S
Je le débute ce soir ( merci Nicolas pour le conseil) , envie de retenter un " Nothomb" qui ne me décevra peut etre pas
Répondre
N
Un bon Nothomb, assez méconnu. Très captivant. Un incontournable de cette auteure.
Répondre
A
J'avais déjà vu un film avec deux fins (en fait la deuxième fin était dans les bonus du DVD), mais jamais en livre !
Répondre
L
Ah oui ça c'est drôle de lire deux fins. Je n'ai jamais vu ça. Nothomb est une originale.
Répondre
Publicité
Newsletter
Archives
Visiteurs
Depuis la création 122 874
Publicité