Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
La caverne d'Ankya
22 décembre 2008

Acide Sulfurique

Voici un auteur dont je vous parlerai sûrement plusieurs fois....

   

9782253121183Auteur : Amélie Nothomb
Année : 2006

Résumé :

Concentration : la dernière-née des émissions télévisées. On enlève des gens, on recrute des kapos, on filme… Tout de suite, le plus haut score de téléspectateurs, l’audimat absolu qui se nourrit autant de la cruauté filmée que de l’horreur dénoncée.
Etudiante à la beauté stupéfiante, Pannonique est devenue CKZ 114 dans le camp de concentration télévisé. Le premier sévice étant la perte de son nom, partant de son identité. Zdena, chômeuse devenue la kapo Zdena, découvre en Pannonique son double inversé et se met à l’aimer éperdument. Le bien et le mal en couple fatal, la victime et le bourreau, la belle et la bête aussi. Quand les organisateurs du jeu, pour stimuler encore l’audience, décident de faire voter le public pour désigner les prisonniers à abattre, un tollé médiatique s’élève mais personne ne s’abstient de voter et Pannonique joue sa vie…
Les jeux du cirque modernes : téléréalité, voyeurisme, ignominie, bonne conscience, dénonciation moralisante y ont partie liée. Un monde de bêtise et de cruauté, d’hypocrisie bien-pensante où l’individu a perdu toute liberté d’agir puisque tout est récupéré, où même la dénonciation du système appartient au système. Et cependant qui dit victime dit désir de sauver sa peau. En premier chef de reconquérir la faculté de nommer, le début de l’humanité selon Nothomb…

   

Mon Avis :
En général ce que j'aime chez Amélie Nothomb ce n'est pas l'histoire mais le style d'écriture.... Dans Acide Sulfurique, l'histoire m'a énormément plu. Certes le contexte n'est pas idéal pour les personnages... un jeu de télé réalité entrainant la mort des participants. Une mort que l'on imagine mais que l'on ne voit pas explicitement.
Les personnages sont très attachants. La kapo Zdena (cf. résumé) devient peu à peu humaine et presque appréciée du     lecteur.
Je ne compte pas entrer dans la polémique des émissions de ce genre, mais je pense que nous ne sommes pas loin de la vision d'Amélie Nothomb.

   

J'ai aimé :
Beaucoup

Publicité
Publicité
Commentaires
S
Moi aussi, j'ai bien aimé ce roman et j'en ai fait également un billet. Apparemment, notre avis est assez controversé, ce que je trouve toujours intéressant!
Répondre
N
J'aime bien Nothomb mais là, c'est au dessus de mes forces. On s'ennuie, et contrairement toi, je trouve les personnages très peu attachants. Et puis c'est quand même très provocateur, comme sujet...
Répondre
A
j'ai justement aimé le fait de pousser l'idée de la télé réalité jusqu'au bout du bout
Répondre
F
Amélie Nothomb, ya pas moyen (hormis deux ou trois, faut pas exagérer quand même). J'avais arrêté de lire ses romans quand il est devenu manifeste que la com' prenait le pas sur l'écriture mais on m'a offert "Le fait du prince" (je suis incapable de ne pas lire un livre qu'on m'offre)cette année. Quelle épreuve ! Fallait-il que j'aime la personne qui m'a fait ce cadeau pour aller jusqu'au bout.
Répondre
A
C'est sûr que l'on ne voit plus la télé comme avant.<br /> Le pire c'est que nous reconnaissons la société actuelle dans la réaction des téléspectateurs dans ce livre.<br /> Plus il y a de drame, plus on regarde. Mais pourquoi ?
Répondre
Publicité
Newsletter
Archives
Visiteurs
Depuis la création 122 874
Publicité